¡Lo más vendido!

Novedades

Obras de  Pierre Goubert

Pierre Goubert est un historien français, spécialiste du XVIIe siècle.

Né dans une famille modeste (son père est jardinier), il entre à l'École Normale d'Instituteurs d'Angers en 1931. Il intègre en 1935 l'École Normale Supérieure de Saint-Cloud qui forme, à cette époque, les professeurs d'École Normale. Il reçoit alors les cours de Marc Bloch, rencontre marquante qui le détermine à choisir l'histoire comme discipline de recherche. A la sortie de ce stage en 1937, Pierre Goubert enseigne cette dernière matière ainsi que les lettres à l'EN de Périgueux. Mobilisé en 1939, il fait la campagne de France dans la troupe —avec le grade de caporal— échappe à la captivité et devient professeur de "collège moderne" au lycée de Pithiviers puis à Beauvais. Il est autorisé, par dérogation, à préparer la licence qu'il passe, selon ses propres termes,"par morceaux" et réussit en 1948 l'agrégation d'histoire. Il se lance aussitôt après dans la rédaction d'un doctorat d'État sur le Beauvaisis, région qu'il a retrouvée après un court séjour comme professeur au lycée Turgot.

Pierre Goubert est un historien français, spécialiste du XVIIe siècle.


Né dans une famille modeste (son père est jardinier), il entre à l'École Normale d'Instituteurs d'Angers en 1931. Il intègre en 1935 l'École Normale Supérieure de Saint-Cloud qui forme, à cette époque, les professeurs d'École Normale. Il reçoit alors les cours de Marc Bloch, rencontre marquante qui le détermine à choisir l'histoire comme discipline de recherche. A la sortie de ce stage en 1937, Pierre Goubert enseigne cette dernière matière ainsi que les lettres à l'EN de Périgueux. Mobilisé en 1939, il fait la campagne de France dans la troupe —avec le grade de caporal— échappe à la captivité et devient professeur de "collège moderne" au lycée de Pithiviers puis à Beauvais. Il est autorisé, par dérogation, à préparer la licence qu'il passe, selon ses propres termes,"par morceaux" et réussit en 1948 l'agrégation d'histoire. Il se lance aussitôt après dans la rédaction d'un doctorat d'État sur le Beauvaisis, région qu'il a retrouvée après un court séjour comme professeur au lycée Turgot.


Membre du CNRS depuis 1951, Pierre Goubert est nommé en 1956 directeur d'études de l'EPHE (VI° section), puis deux ans plus tard, obtient un poste de professeur d'histoire moderne à l'université de Rennes. Cette année 1958, il a 43 ans, est celle de la soutenance de sa thèse (qui sera publiée en 1960), "Beauvais et le Beauvaisis de 1600 à 1730". Pierre Goubert devient ensuite Professeur dans la toute nouvelle Université de Paris X-Nanterre.


Nommé à la Sorbonne en 1969 (retraité en 1978), il présente des conférences dans le monde entier (en Europe mais aussi à Princeton, Montréal, Kingston, au Japon, en Côte d'Ivoire, à Madagascar) et publie de nombreux ouvrages d'histoire moderne.

Más
Mostrando 1 - 1 de 1 item
Mostrando 1 - 1 de 1 item